Menu

Références

Après des études de droit à la Faculté de Sceaux (Paris XI) finalisées par un DESS en droit de la santé, Stéphanie Christin se prépare à la profession d’avocat à l’École du Barreau de Versailles.

Avocate au Barreau de Paris depuis 2005, c’est aux côtés de Frédéric Bibal qu'elle découvre et apprend la pratique de la réparation du dommage corporel et qu'elle rencontre sa vocation.

Membre de l'ANADAVI (Association Nationale des Avocats de Victimes de Dommages Corporels) depuis 2010, Maître Stéphanie Christin fait également partie de la liste des avocats au service des victimes du Barreau de Paris: dans ce cadre, elle assure des permanences pour aider les victimes et les assiste lors des audiences de comparutions immédiates.

Stéphanie Christin fait partie des premiers titulaires du certificat de spécialisation en droit du dommage corporel.

Par ailleurs, particulièrement sensibilisée aux problématiques humaines et juridiques complexes de la cérébrolésion acquise, Maître Stéphanie Christin a obtenu le DIU "traumatismes crâniens de l'enfant et de l'adolescent - syndrome du bébé secoué".

Formée spécifiquement aux séquelles du traumatisme crânien et du syndrome du bébé secoué, elle garantit ainsi une prise en compte effective du handicap invisible et une indemnisation de l'ensemble de ses conséquences dans la vie de la victime et de son entourage.

De par son expérience, Maître Christin est depuis 2015 avocate référente de l'Association des Familles de Traumatisés Crâniens et Cérébro-lésés (AFTC) d'Ile de France.