Menu

Conseils aux victimes de attentats du 13/11/2015 qui n'ont pas été blessées mais subissent des préjudices psychologiques importants

Conseils aux victimes de attentats du 13/11/2015 qui n'ont pas été blessées mais subissent des préjudices psychologiques importants

Le livret d'informations pour les victimes du 13 novembre 2015 ne précise pas que les dommages "psychiques" font partie intégrante des dommages dits "corporels".

Pourtant, si vous étiez présents sur les lieux des attentats, que vous êtes indemnes physiquement, mais que vous présentez des dommages psychiques depuis les faits, vous pouvez obtenir, au même titre que les personnes blessées physiquement la réparation intégrale de vos préjudices.

Attention, n'acceptez en aucun cas une offre d'indemnisation définitive qui vous serait faite par le Fonds de Garantie!

En effet, la réparation définitive ne devrait intervenir qu'après une expertise médicale réalisée par un médecin psychiatre désigné par le Fonds.

Sachez par ailleurs, que vous pourrez être assistés par un Médecin conseil lors de cette expertise.

Publié le 26/01/2016

Commentaires

Soyez le premier à commenter cette publication

Pseudo
Email

L'adresse email n'est pas affichée publiquement, mais permet à l'avocat de vous contacter.

Commentaire
(copiez le numéro situé à gauche dans cette case)
Publier